Donate Faites un don
EN | FR
The Margaret O'Gara Ecumenical Dialogue Collection
La collection de dialogues œcuméniques Margaret O'Gara
Online resource centre for Canadian bilateral ecumenical dialogues
Centre de ressources pour les dialogues œcuméniques bilatéraux canadiens
Show menu

Une réponse au document « Marie : grâce et espérance dans le Christ »

Dialogue: Anglican-Roman Catholic
Date published: Oct. 25, 2008
Permanent linkLien permanente : ecumenical-dialogue.ca/?r=15
Also available in English

Download:

Une réponse au document « Marie : grâce et espérance dans le Christ »

Introduction

Les membres du groupe de dialogue anglican – catholique du Canada (ARC) ont étudié attentivement la déclaration d’accord issue de la Commission internationale Anglicane Catholique Romaine (ARCIC) intitulée Marie : grâce et espérance dans le Christ (ci-dessous désignée MGE). Cette étude a été menée au cours de rencontres régulières du groupe tenues au cours des années 2006-2008. On y a examiné le document sous l’éclairage de nos traditions respectives au plan théologique, au plan liturgique et au niveau des dévotions populaires. Nous accueillons l’approche suivie dans MGE comme une re-réception de notre foi commune dans l’unique médiation du Christ et une affirmation du rôle normatif des Écritures qui inspirent notre théologie, notre prière, et nos exercices de piété en lien avec le rôle de Marie dans le dessein salvifique de Dieu. De plus, nous désirons exprimer notre appréciation pour l’évaluation exprimée par l’ARCIC de l’enseignement dogmatique catholique à propos de Marie, la Mère du Seigneur. On y lit que cet enseignement « peut être dit en consonance avec l’enseignement des Écritures et les traditions anciennes communes » (no 60). Dans la suite de notre exposé, nous souhaitons réaffirmer les domaines de convergence dans notre théologie et notre pratique pastorale, identifier un certain nombre de moyens permettant d’enrichir cet accord et envisager comment ce dernier pourrait être reçu dans le contexte canadien. Nous formulons l’espoir que les réflexions proposées ne seront pas simplement prises en considération par les autorités de nos deux communions mais qu’elles pourront servir de ressource pour les Anglicans et les Catholiques au Canada qui voudront étudier MGE et s’en inspirer.